Un projet inspirant sur l’alimentation équitable et responsable ! 

 

Selen et Axel de Géomie, deux étudiant.e.s de la double licence Economie - Géographie de l’Université de Paris et de la Sorbonne Paris Nord sont lauréat.e.s de l’appel à projets de Génération Équitable. 

Tous deux sensibilisé.e.s à la question du commerce équitable, iels souhaitent à travers leurs actions transmettre à l’échelle de leur université… et au-delà ! 

Pour Axel, “Consommer responsable est important pour l’agriculture, puisqu’il s’agit du 2ème secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre*. Consommer est un acte du quotidien… Et de fait, changer nos habitudes de manière quotidienne a de l’impact !” 

 

Selen souligne que “le réchauffement climatique est devenu un enjeu central pour notre génération”. La prise de conscience est d’autant plus nécessaire que nous allons être les premier.e.s concerné.e.s ! Le commerce équitable s’inscrit donc dans cette démarche… même si elle peut être perçue comme un mode de consommation “privilégié”. 

 

Pour assurer un développement économique mais aussi responsable, social, solidaire, la consommation équitable est essentielle”, ajoute Selen. Tout le défi, donc, c’est de faciliter l’apprentissage et la transmission sur le commerce équitable, “moins ancré dans les mœurs que ne peuvent l’être les produits bio”, selon Selen. 

 

A travers la pédagogie et de multiples axes de sensibilisation, Géomie a pour ambition de modifier les pratiques sur leur campus. “Comment et que consommer ?” : c’est là tout le principe de la sensibilisation sur le commerce équitable ! explique Selen 

 

Dans un premier temps, à la cafétéria, seront proposés des produits équitables, à commencer par le café… et puis à termes des formules équitables. En parallèle, l’objectif est d’inclure du café équitable dans les machines à café. Le projet a été pensé dans sa globalité par Géomie et a été lié à la dimension zéro déchet, en proposant à chacun d’apporter ses propres contenants (système de consigne de mugs artisanaux).

 

 “Notre projet de base est axé sur le long terme” explique Axel.

“On souhaite le transmettre aux générations suivantes d’étudiant.e.s de Géomie, notamment avec la semaine du CE tous les ans.” 

 

Cette démarche se veut “pionnière” insistent Selen et Axel. L’idée est “d’être inspirant” et de donner envie à d’autres universités de faire la même chose ! “Etre lauréat et obtenir une bourse nous a donné confiance en nous… et nous a conforté sur l’utilité de notre démarche.” concluent Selen et Axel. 

 

 

*Hors utilisation de l’énergie, l’agriculture/sylviculture est la seconde source d’émission de GES en France, avec 16,1 % des émissions en 2013. Source : http://www.donnees.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lesessentiels/climat/climat-effet-serre-secteur-france.htm